Meaux ! le forum.fr
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-60%
Le deal à ne pas rater :
Câble HDMI 4K Plaqué Or en Nylon Tressé – 2 mètres
7.99 € 19.99 €
Voir le deal

Aller en bas
avatar
citizenk
Visiteur
Visiteur
Masculin Nombre de messages : 2
Age : 50
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 01/02/2011

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Mar 08 Fév 2011, 19:29
Quelques précisions utiles

L’occupation du sol :
Quelle que soit l’épaisseur de la couche de roche à exploiter, le but est d’en extraire le maximum de gaz. C’est le seul moyen de rentabiliser un gisement et cela entraîne une forte densité de puits (1 derick tous les 500m)

Les infrastructures routières :
Pour apporter les éléments nécessaires au forage, puis à l’effraction de la roche (sable, eau, additifs), puis à l’enlèvement du gaz, l’évacuation de terres  …, il faut un grand nombre de camions.
Robert Watson, professeur au département du Génie de la Pennsylvania State University parle pour la mise en place d’un puits de 125 tonnes de ciment nécessaires et de 180 camions pour l’évacuation de « terre usée »
Le matériel et les moyens logistiques nécessaire à un puits demandent une infrastructure certaine…

Où va-t-on trouver toute cette eau ? Et ce sable ?
Environ 50 % de cette eau remonte à la surface mais elle est terriblement polluée par les éléments du sous-sol et … par les additifs injectés pour assurer la porosité de la roche. Pour éviter la pollution en surface, il faut prévoir des bassins de stockage (et si possible avec des fonds vraiment étanches !!!)

Le traitement de l’eau usée : les volumes en jeu et la nature (inconnue pour une bonne part) des éléments polluants empêchent à priori le retraitement dans les stations d’épurations des communes. Au Québec, plusieurs communes viennent de se déclarer incompétentes pour le traitement de ces eaux et ont interdit qu’elles soient envoyées dans leur station d’épuration.
Dans les terres chaudes de l’Ohio, les entreprises gazières ont laissé l’évaporation jouer pour ne plus avoir à considérer que les résidus solides (boues). Quant aux matières volatiles … elles sont parties dans l’atmosphère !

Les boues : il n’y a pas d’étude (ou du moins aucune étude accessible s’il en existe une) sur le volume des boues rejetées et sur leur niveau de pollution. Aux USA, on se contente parfois pour le moment de les laisser sur place (voir ci-dessus) ou de les faire filer dans la rivière qui passe à côté, avec des dégâts inévitables en aval

La pollution de l’air : elle est attestée par de nombreux témoignages mais demande encore un petit travail de recherche (à suivre donc …). On sait cependant qu’il y a des fuites de gaz (méthane essentiellement) à la sortie des puits. Et l’on suppose aussi que le méthane n’est pas pur. Les fuites libèreraient donc divers gaz …

L’extraction de gaz et huile de schiste peut entraîner une grave pollution des eaux souterraines comme nous l’avons vu précédemment.
Aux USA, dans les villages touchés par ce problème,  les compagnies gazières apportent de l’eau potable aux habitants pour « calmer le jeu »
Il semble naturel d’exiger qu’il n’y ait pas de pollution ! Ce serait plus simple ...
benjamin
benjamin
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 69
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Mar 08 Fév 2011, 19:50
Il est clair que le projet doit être examiné avec plus que de la réticence (Je pense que chacun, maintenant, a compris le but de ma première réponse quelque peu provok, pour lancer le débat).

Pour enfoncer le clou, j'ajouterai que je doute fortement que le gaz que nous consommons (essentiellement vendu par Gazprom dont un des VRP les plus actifs est l'ex chancelier allemand "de gauche" Schröder et dont les profits assurent le train de vie et la main mise de Poutine sur son pays) soit exploité avec rigueur et respect de l'environnement russe: des forages dans le permafrost, j'ai comme des inquiétudes...

Cela doit donc nous interpeller sur d'une part la protection de notre environnement immédiat, certes, mais aussi de la question plus globale de la consommation d'énergie; sans pour autant tomber dans l'intégrisme écolo. Quand on est député européen avec les avantages qui en résultent, il est facile de condamner au chômage, d'une imprécation vengeresse et sans appel, des centaines de milliers d'emplois...

Je fais une comparaison "audacieuse": les Franciliens qui ne sont pas seine & marnais ne sont pas du tout gênés par la surabondance des décharges chez nous. Au contraire: nous recueillons leurs ordures et ils seraient bien embarrassés si on les retournait à l'expéditeur (dans le bois de Boulogne et sur le Trocadéro, on doit bien pouvoir stocker des milliers de tonnes de "déchets ultimes" - les pires)

Je suis éthiquement parlant toujours méfiant envers les syndromes "pas dans mon jardin"...
avatar
Ludo
Invité

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Mer 09 Fév 2011, 01:53
Je fais une comparaison "audacieuse": les Franciliens qui ne sont pas seine & marnais ne sont pas du tout gênés par la surabondance des décharges chez nous. Au contraire: nous recueillons leurs ordures et ils seraient bien embarrassés si on les retournait à l'expéditeur (dans le bois de Boulogne et sur le Trocadéro, on doit bien pouvoir stocker des milliers de tonnes de "déchets ultimes" - les pires)

Ha non, ne me lancez pas sur ce sujet là !

*Mais oui, au final on en reviens toujours à ça : ça me dérange quand c'est chez moi ... toutes ces associations pseudo écolos qui se manifestent contre les exploitations de gaz de schiste en Seine et Marne se sont-elles manifesté quand l'Alaska à été saccagé ? Je me demande même jusque ou toute ces associations ne se sont pas tout simplement créé quand la pollution s'installait sur le palier de ses futurs membres ...

En Seine et Marne on à un malheur dans notre bonheur : du foncier ! Le plus grand et le plus vide département de la région ... Les décharges, le pétrole ( Au fait à ce propos on compte déjà plusieurs dizaine voir centaines de derrick dans notre département, on ferme pas la bergerie quand le loup est déjà dedans ) les prisons, les autoroutes de contournement ( la pollution et les voitures, et leurs embouteillage qui vont avec ) les populations en "trop" qu'on aimerait voir quitter la petite couronne ... C'est pas une association contre un truc précis qu'il faut créé, c'est une vrai opposition grande couronne versus Paris/Agglomération, c'est toute une mentalité qu'il faut changé, pour que Paris soit plus belle il faut mettre tout le moche ailleurs, et hooooo, dites donc, y'a de la place en Seine et Marne ...
avatar
Gévé
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 80
Age : 73
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 24/02/2010

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Mer 09 Fév 2011, 11:50
Il est vrai que le pouvoir est à Paris, donc le "personnel" (et pas seulement politique ou administratif, l'essentiel du petit groupe de familles qui ont le réel pouvoir y réside aussi). Alors on doit en protéger la santé. Depuis très longtemps tout ce qui est susceptible de polluer l'atmosphère est placé à l'est de l'Ile-de-France, puisque les vents dominants viennent de l'ouest. C'est une des raisons (pas la seule, attention) qui fait que l'on vit, en moyenne 2,5 années de moins en Seine-et-Marne que dans les Hauts-de-Seine. On peut allonger la liiste des servitudes auxquelles la Seine-et-Marne est soumise et vous avez raison de parler des décharges d'ordures.
Maintenant je ne suis pas sûr que dénier le droit de protester à ceux qui veulent interdire que l'on fore à proximité de chez eux au prétexte qu'ils n'ont rien fait pour l'Alaska ne me semble pas d'une grande efficacité pour prévenir les catastrophes à venir. L'effet NIMBY (not in my backyard - pas au fond de mon jardin) est connu, il peut être le point de départ d'une prise de conscience plus générale des problèmes environnementaux et d'un militantisme plus étendu. Alors pas de mépris.
Ne mettons pas non plus "tout le monde dans le même panier". Il y eut des associations pour manifester contre la pollution en Alaska, il en est qui tente d'oeuvrer contre le désastre écologique du delta du Niger. Elles sont effectivement moins nombreuses, mais elles existent. Quitte à apparaître comme un vieux con soixante-huitard, nous n'eûmes pas besoin d'être des millions pour interdire l'extension d'un camp militaire au Larzac et pour montrer l'imbécilité du projet de surgénérateur à Creys-Malville (même si nous n'avons pas réussi à bloquer le projet, nous avons alerté et obligé à redoubler de sécurité. La technologie s'est chargée de nous donner raison, puisque le projet a fini par être arrêté).
La vrai opposition dont vous parlez passe par la mobilisation de tous ceux qui se sentent légitmement menacés, quelle que soit la distance entre cette menace et leur logement. On aura besoin de tout le monde, il sont très fort en face.
Un détail : les puits d'extraction de pétrole (et non les derricks que l'on n'utilise que pour les forages) actuellement en service ne représentent pas une menace de pollution aussi importante que les nouveaux forages.
avatar
humm
Invité

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Sam 12 Fév 2011, 00:45
J'invite certains utilisateurs à arrêter d'utiliser le motif suivant : "vous l'accepter bien quand ce n'est pas chez vous.". Il est là pour faire culpabiliser les gens sur des questions pseudo sentimentalistes alors que le problème est réel.

Pour clore le chapitre de la morale, je rapporte ce que certains sages ont dit : on ne doit pas aimer faire à l'autre ce que l'on ne voudrai pas que l'on nous fasse. En règle générale, je crois que cela résume bien la façon d'envisager la chose.

Le débat porte sur la dangerosité d'un procédé d'extraction, et non sur le fait de savoir si notre morale est infaillible ou si on doit soutenir les mouvement écologistes.

Le procédé d'extraction des gaz de schiste n'est pas condamnable parce qu'il arrive en France, il est condamnable - tout comme le sont les pesticides qui tuent les terres en faisant périr leur micro-organismes - car il polluent de façon très violentes la terre et l'eau et il enrichit finalement toujours les mêmes et nous appauvri en nous empêchant d'utiliser l'eau à coté de chez nous. Si certaines personnes ne comprennent pas cela je les invite à s'informer sur des sites d'information alternatives.

L'eau polluée est dangereuse. Elle change de couleur et donne des migraines. Il y a des cas de personne, aux USA, qui ont fait bruler l'eau du robinet avec un briquet. Je vous met au défi, de boire de l'eau ou de vous laver avec, tout en l'ayant vu auparavant d'enflammer au contact d'un briquet.

Je sais que si les forage commençaient, je conseillerai a mon entourage de ne plus boire l'eau du robinet.

Enfin avec le plus gros de la crise devant arriver cette année, ce qui signifie que nous allons avoir bien plus de mal à nous nourrir et nous approvisionner, il ne faudrait pas nous enlever la possibilité de pouvoir boire l'eau qui est à côté de chez nous.

Cordialement
benjamin
benjamin
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 69
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Sam 12 Fév 2011, 16:51
1/ J'invite certains utilisateurs à arrêter d'utiliser le motif suivant :
"vous l'accepter bien quand ce n'est pas chez vous.". Il est là pour
faire culpabiliser les gens sur des questions pseudo sentimentalistes
alors que le problème est réel.

2/ Pour clore le chapitre de la
morale, je rapporte ce que certains sages ont dit : on ne doit pas aimer
faire à l'autre ce que l'on ne voudrai pas que l'on nous fasse. En
règle générale, je crois que cela résume bien la façon d'envisager la
chose.

3/ Le débat porte sur la dangerosité d'un procédé
d'extraction, et non sur le fait de savoir si notre morale est
infaillible ou si on doit soutenir les mouvement écologistes.

1/ Pas question de "culpabiliser", mais de poser une problématique dans son ensemble.

2/ Qui êtes vous, pour "clore le chapitre"? Le chapitre sera clos lorsque les éventuels contradicteurs le décideront en cessant de le nourrir, ou lorsque le créateur et gestionnaire de ce forum le décrétera

D'autre part c'est exactement ce que j'ai exprimé

3/ le débat porte sur le gaz de schiste, sur les implications locales et générales. Pas sur ce que vous avez décrété Suspect
avatar
J. Dey
Invité

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Projection du film Gasland suivi d'un débat, vendredi 11 mars 2011 à Blandy-les-tours (sud 77)

le Jeu 10 Mar 2011, 19:16
Bonjour,

Ceux que le sujet intéresse doivent aller regarder le film Gasland que l’association Mieux Vivre à Blandy projetera vendredi 11 mars à 19h15, salle Hanneton à Blandy-les-Tours.
Ce film américain de Josh Fox est un documentaire sorti en 2010 à propos de l’impact désastreux de l’extraction par fragmentation hydraulique sur l’environnement et la santé.

Voici une vidéo des orateurs de la réunion publique du jeudi 3 mars 2011 qui a réuni plus d’une centaine de personnes dans la salle de la Bergerie au Châtelet-en-Brie.

Thème principal: l’exploration et l’extraction de pétrole de schiste et ses dangers pour la Seine-et-Marne.


Jean Dey, conseiller général du Châtelet-en-Brie et vice-président du Conseil général 77 en charge de l’Environnement et du Développement Durable, candidat aux élections cantonales des 20 et 27 mars avec l’investiture de Europe-Ecologie-Les Verts et du Parti Socialiste – Michèle Delâtre-Lafin, Divers Gauche, maire-adjointe de Chartrettes, sa suppléante.

Invités venus soutenir Jean Dey: Nicole Bricq, sénatrice PS de Seine-et-Marne et Yves Cochet, député Europe Ecologie-Les Verts de Paris, ancien ministre de l’Environnement
Utopia
Utopia
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 70
Age : 61
Localisation : Beauval - Canal Sud
Date d'inscription : 20/12/2010

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Jeu 10 Mar 2011, 22:46
Pour ceux qui voudrait se forger une idée perso loin de toute sensibilité, voici le lien d'un article de l'ENS de Lyon sur ce sujet, un peu long mais fort bien expliqué : C'est par ici

Ainsi que pour les plus pressés, un joli aperçu google map d'un simulation d'exploitation en ouest parisien (chaque rond rouge correspond à une zone de forage, mignon non ?)
Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Gaz-schiste-07
avatar
Ludo
Invité

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Jeu 10 Mar 2011, 22:50
Ouaip même si je doute fortement que nos riches et propre voisins de l'ouest Parisien voient jamais le bout d'un puit de forage, ils n'ont pas les décharges ils n'auront pas les puits non plus ...
benjamin
benjamin
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 69
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Jeu 10 Mar 2011, 22:53
J'ai le grand plaisir de signaler que la position du Front de Gauche (PCF plus Parti de Gauche de Mélenchon) rejoint exactement ce que j'exprimais, par un "slogan" qui a le mérite de la clarté:

"Non au gaz de schiste, ici ou ailleurs!"

Bref, pas de syndrome "pas dans mon jardin" Ce contre quoi je m'élevais en ayant lancé au début du débat une provocation révélatrice.

________________

Autre élément ponctuel d'information. Alors que les réserves connues de gaz ont considérablement augmenté du fait de la prise en compte du gaz de schiste (déjà massivement exploité au Canada et aux USA), que de ce fait le prix mondial du gaz a chuté, nous allons, en France, le payer 5% de plus dès avril. (ça va faire + 20% en un an) parce que (dixit GDF Suez), "on ne peut pas faire autrement vu la formule de calcul retenue, basée essentiellement sur le prix du pétrole". Comme si, depuis que R. Barre a libéré les prix à la fin des années 70, une société privée** ne pouvait pas fixer les siens librement! Qu'ils augmentent les prix, on râlera, mais qu'ils cessent en plus de nous prendre pour des cons!

** Notons l'aberration, d'avoir privatisé une société qui dispose d'un monopole de fait, et qui en conséquence n'est pas soumise à la concurrence.
Utopia
Utopia
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 70
Age : 61
Localisation : Beauval - Canal Sud
Date d'inscription : 20/12/2010

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Ven 11 Mar 2011, 01:37
Ludo a écrit:... ils n'ont pas les décharges ils n'auront pas les puits non plus ...
Tsss, tsss, tsss, vous n'avez pas été au bout Sleep(ou au début ) de la page de l'ENS, sinon vous auriez noté la légende de cette simulation :

Cette région a été choisie parce que tout le monde connaît Versailles et son château, parce que des décideurs habitent Neuilly, parce que l'IFP (Institut Français du Pétrole) a son siège à Rueil-Malmaison et Total à la Défense. Tout un chacun peut ainsi se rendre compte de ce que pourraient devenir l'Ardèche ou le Larzac.
avatar
Téel
Riverain
Riverain
Masculin Nombre de messages : 163
Age : 35
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 11/04/2010

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Ven 11 Mar 2011, 17:52
Je voulais juste élargir un peu le sujet aux énergies fossiles, histoire de rappeler quelques faits auxquels on ne pense pas forcément d'emblée ; enfin, peut être que vous, si, mais pas moi, puisque je m'en suis fait la réflexion il n'y a pas si longtemps.

On en oublie presque la dépendance au pétrole et au gaz qui est la notre, parce qu'on pense à sa petite voiture, à ces pauvres marins qui pêchent juste assez de quoi couvrir leur frais de carburant. Mais l'enjeu est autrement plus gigantesque et explique l'âpreté avec laquelle les supermajors cherchent du brut à n'importe quel prix (on l'a vu dans le golfe du Mexique). L'économie libérale mondialisée repose sur quelques principes, dont l'abolition des frontières fiscales, l'exploitation de la main d'œuvre bon marché, et le tout rendu possible grâce à une énergie abondante et très peu chère : le pétrole. Ce dernier ne pèse peut être pas le plus lourd dans la balance, mais c'est certainement pas le facteur le plus négligeable non plus. On imagine la conséquence à moyen-long terme, alors que la production ralentissant, la demande augmentant, les boursicoteurs spéculant, et les prix flambant, sans parler des stratégies géopolitiques et des conflits au moyen orient : c'est tout un système qui s'écroule ! Cette fameuse mondialisation dont on nous répète qu'elle n'est qu'une fatalité, ne repose en réalité que sur de bien frêles fondations...

Personnellement, j'attends de voir ça avec impatience !
benjamin
benjamin
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 69
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Dim 13 Mar 2011, 13:49
FILLON SUSPEND LES OPÉRATIONS DE FORAGE, selon lepont.fr

"""En conséquence, François Fillon demande à ses ministres "de mettre en œuvre (...) les procédures administratives nécessaires pour qu'aucune opération de forage non conventionnelle ne soit engagée avant que les rapports n'aient été rendus publics et sans que les mesures d'information et de consultation du public prévues par la Charte de l'environnement n'aient été respectées". "À ce jour, aucune opération de ce type n'a débuté", note-t-il.""""

En bref, Fillon demande que la loi soit respectée - ce qui est bien le moins. Et une fois que l'on aura "consulté", qu'on aura acheté tel ou tel élu (je ne pense pas spécialement à la corruption mais à des promesses de retombées financières et économiques), qu'on aura attendu les élections présidentielles, on passera aux choses sérieuses en nous expliquant en plus d'un ton contrit qu'une "directive émanant de Bruxelles nous interdit de nous opposer à ces forages"

Bref, ne relâchons pas la pression! et signalons que ces forages menacent aussi la Seine et marne - donc la nappe phréatique de Champigny dont dépend une bonne part de la RP pou l'approvisionnement en eau

GAZ DE SCHISTE, NI ICI NI AILLEURS!
Fabien B.
Fabien B.
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 3062
Age : 40
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
http://www.meauxleforum.com

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Dim 13 Mar 2011, 23:17
C'est dans ce genre de situation, qu'on espère voir la Région et la capitale concernées et intéresses par ce qui se passe ici en Seine-et-Marne. Le sont-elles ?

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Téel
Riverain
Riverain
Masculin Nombre de messages : 163
Age : 35
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 11/04/2010

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Mar 19 Avr 2011, 23:02
Tiens, j'ai lu sur un tract jeté négligemment sur le bord d'une route que MM. Copé & Jacob allaient de concert proposer une loi visant à interdire l'exploitation des gaz de schiste.

Question : ai-je raison d'être assez naïf pour penser que c'est le fait d'une implication personnelle et volontariste mue par prise de conscience aussi récente que soudaine ? Ou bien, c'est une vulgaire récupération opportuniste et électoraliste d'un sujet plus que consensuel ?
avatar
Ludo
Invité

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Mer 20 Avr 2011, 16:24
Si c'est de la récupération ça ne l'est guère plus que celle des socialistes et divers gens de gauche qui ce sont pressé sur l'estrade au son de "c'est pas nous c'est eux" "eux étaient au courant pas nous" avec force renforts de drapeaux PS ou jeune socialistes ... Sans compté une deux personnes qui criaient les bonnes phrases au bon moment dans la foule ...
benjamin
benjamin
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 69
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Mer 20 Avr 2011, 16:55
Ludo a écrit:Si c'est de la récupération ça ne l'est guère plus que celle des socialistes et divers gens de gauche qui ce sont pressé sur l'estrade au son de "c'est pas nous c'est eux" "eux étaient au courant pas nous" avec force renforts de drapeaux PS ou jeune socialistes ... Sans compté une deux personnes qui criaient les bonnes phrases au bon moment dans la foule ...

Il est sûr que les manifestations ou meetings de l'UMP ne sont jamais organisées: pas de claque, pas de slogans, pas d'étude de terrain, etc. Laughing

Les faits sont têtus. ce gouvernement a voulu exploiter le gaz de schiste. Il semble reculer, mais en laissant la porte ouverte à une nouvelle étude du dossier, "plus tard" (après les élections, pour parler clairement). Donc on ne relâche pas la pression. Quelle que soit notre appartenance (ou non appartenance) politique, si on est contre cette exploitation.

PS: en se déplaçant on pouvait fort bien manifester avec "sa" pancarte individuelle voire sans rien, de manière individuelle et pas sous une bannière du PS, ou d'autres.
Fabien B.
Fabien B.
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 3062
Age : 40
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
http://www.meauxleforum.com

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Lun 03 Oct 2011, 14:45
source : le Parisien.fr

La guerre du pétrole de schiste redémarre
Par Faustine Léo | Publié le 01.10.2011, 07h00

Des collectifs opposés à la recherche de pétrole de schiste s’inquiètent de nouvelles autorisations reçues par la compagnie Toreador. Ils appellent à manifester aujourd’hui à Blandy-les-Tours.

Toreador, le retour? Dans la guerre qui fait rage entre opposants aux hydrocarbures de schiste et compagnies pétrolières, un nouvel épisode semble se jouer. La firme américaine a reçu l’autorisation d’installer à Doue et Jouarre un réseau de quatorze piézomètres, des instruments permettant d’analyser la qualité de l’eau de la nappe phréatique.

Faut-il y voir une reconversion soudaine dans l’écologie de Toreador ou un préalable à une recherche de pétrole de schiste? « Les piézomètres sont utilisés avant tout forage, admet l’entreprise. Nous avons demandé les autorisations pour avoir ces instruments en cas de besoin. Mais il n’y a pour le moment aucun projet de travaux. »

Toreador, qui a créé des plates-formes à Doue, Jouarre et Signy-Signets, prévoyait d’explorer le sous-sol afin d’y trouver du pétrole de schiste. Mais la société avait dû stopper ses activités l’hiver dernier après une forte mobilisation de la population locale. Puis elle a subi un nouveau coup d’arrêt cet été, avec la promulgation d’une loi interdisant l’exploration et l’exploitation du pétrole de schiste selon la technique de fracturation hydraulique : on injecte dans le sous-sol de l’eau, du sable et des produits chimiques à haute pression pour fracturer la roche mère et libérer les hydrocarbures.

Pour protester contre le retour de Toreador en Seine-et-Marne, un rassemblement est prévu aujourd’hui à Blandy-les-Tours à l’appel de plusieurs collectifs franciliens opposés à l’exploration du pétrole de schiste. Les élus locaux sont tout aussi remontés. « Une fois de plus, nous n’avons pas été prévenus de cette demande de Toreador, peste Jean-François Delesalle, le maire (SE) de Doue, où six piézomètres vont être installés. C’est la même chose qu’avant le vote de la loi, on a reçu le dossier une fois que la décision a été prise. Il n’y a pas de concertation avec les collectivités.

Pour la sénatrice socialiste Nicole Bricq, qui a déposé une nouvelle proposition de loi visant à interdire toute exploration ou exploitation de pétrole de schiste, tout en plaidant pour la réforme du Code minier, « tout repart comme avant. Cette loi (NDLR : la précédente, présentée par le député-maire UMP de Provins, Christian Jacob), c’est de l’enfumage. Des compagnies comme Total parlent d’utiliser de l’air comprimé au lieu d’eau, de sable et de produits chimiques. Mais ça ne change rien! La roche mère, il va bien falloir la casser! » Mais pour Christian Jacob, les opérations de Toreador sont sans danger. Il admet certes que rien n’empêche un carottage. « Mais la loi est votée, elle s’applique », insiste-t-il.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
avatar
Gévé
Résident à mi-temps
Résident à mi-temps
Masculin Nombre de messages : 80
Age : 73
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 24/02/2010

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Lun 03 Oct 2011, 23:45
La forte mobilisation de ce printemps a en partie payé. Trois importants et emblématiques permis de recherche sont en passe d'être abrogés selon un communiqué officiel de la ministre de l'écolgie. Il s'agit des permis de Nant (Aveyron), Montélimar et Villeneuve de Berg (Ardèche).

Bravo !

Mais il ne s'agit là que de trois permis sur 64 ! Il en reste 61 dont celui de Château-Thierry qui concerne la partie nord-est de la Seine et Marne. La bagarre continue donc.
benjamin
benjamin
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 69
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Mar 04 Oct 2011, 08:10
A noter l'imposture de Borloo (ce type vendrait des réfrigérateurs aux Inuits et du sable aux Touaregs tellement il sait enfumer avec ses diarrhées verbales et son air patelin) qui a réussi à se donner une posture de Grand Ecolo Devant l'Eternel. Une de ses dernières mesures, comme ministre de l'environnement, fut de signer ces permis.

Qu'on me cite UNE de ses réalisations concrètes comme ministre de la Ville, ou comme ministre de l'Environnement! Il n'empêche... c'est dans ces domaines qu'il a bâti sa "stature". Un début comme maire de valenciennes où effectivement il a sorti la ville du marasme. Ensuite, plus rien.

La bagarre continue donc.

Précision: avec la récession économique, la demande en gaz chute et ça durera sans doute quelques années.

Conséquence. L'abrogation des permis ne gêne en rien les compagnies. Et au moment de la reprise, j'entends déjà l'argument:

- vous voulez torpiller la reprise économique, bande de criminels. C'est ça ou la persistance de la récession, du chômage et de la misère"

Alors que si on profitait de cette période pour faire les investissements nécessaires (qui seraient réellement productifs) concernant les économies d'énergie, le gaz comme les autres formes de cette énergie seraient moins nécessaires. En outre les emplis nécessaires sont peu délocalisables.

L'énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu'on n'utilise pas.
Fabien B.
Fabien B.
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 3062
Age : 40
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
http://www.meauxleforum.com

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Mer 28 Mar 2012, 11:54
source > LeParisien.fr

Pétrole de schiste : le rapport explosif
A la demande du gouvernement, des experts ont rendu un rapport prônant l’utilisation de la fracturation hydraulique pour extraire le pétrole de schiste dont regorge le sous-sol francilien.

Par Faustine Léo - Publié le 27.03.2012


Voilà une faille dans l’interdiction de pratiquer la fracturation hydraulique, votée par le Parlement l’été dernier. Dans le rapport qu’ils viennent de rendre au gouvernement, le Conseil général de l’industrie, de l’énergie et des technologies et le Conseil général de l’environnement et du développement durable, dépendant des ministères de l’Economie et de l’Environnement, préconisent, selon un calendrier précis, le recours à cette technique controversée.

Il s’agit pour eux de connaître les réserves de pétrole de schiste qui dorment entre 2000 et 3000 m sous terre. Pour les exploiter, il faudrait injecter à haute pression de l’eau, du sable et des produits chimiques. C’est ainsi que de nombreux dommages ont été causés à l’environnement outre-Atlantique.

En Seine-et-Marne, le sujet est sensible puisque le territoire concentre la majorité des puits du Bassin parisien. « L’Europe n’est pas un nouvel eldorado, prévient le rapport. Même si les enjeux en termes d’emplois et de sécurité d’approvisionnement ne peuvent être ignorés. » Les pétroliers tablent, eux, sur plusieurs milliards de barils.

Des tests en région parisienne. Les titulaires des permis ont fait part de leur besoin de recueillir des données précises pour décider ou non d’exploiter le pétrole de schiste. Pour cela, le rapport propose, une fois les élections passées, de réaliser de nouveaux carottages à partir des puits existants ou à venir. Notamment dans la couche censée abriter du pétrole de schiste, ce qui n’a pour le moment été fait qu’à faible échelle, dans le Bassin parisien, à « la géologie la plus simple et où la question de la ressource en eau paraît admettre plusieurs réponses ». Début 2013 serait étudiée la décision de pratiquer la fracturation hydraulique. Il faudrait pour cela que le Parlement modifie la loi. Les premiers tests pourraient avoir lieu fin 2013. Toreador et Hess, qui avaient commencé des travaux à Doue et à Jouarre, se disent disponibles « si on fait appel à nous ». Nul doute que Vermilion, qui a déjà produit de l’huile de schiste à Jouy-le-Châtel et Vaudoy-en-Brie avant que cela soit interdit, se porte aussi candidat.

Et les risques environnementaux?
Le décret créant la Commission nationale d’orientation, de suivi et d’évaluation des techniques d’exploration et d’exploitation des hydrocarbures a été publié jeudi. Composée de membres de l’administration, d’élus, de représentants d’associations et de l’industrie pétrolière et gazière, elle doit se réunir deux fois par an afin de donner son avis sur « tout projet d’expérimentation de fracturation hydraulique ou d’une technique alternative ». Ces avis seront transmis au gouvernement et au Parlement.

Un engagement de transparence.
« On ne répétera pas en Europe les errements américains avec des forages peu encadrés, ajoute le rapport. Le cahier des charges sera très contraignant. La fracturation doit être sans risque. »

La mission préconise une large consultation des maires des communes concernées et limitrophes, avec en plus un affichage en mairie, des publications sur Internet et des réunions publiques.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
benjamin
benjamin
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 1500
Age : 69
Localisation : meaux
Date d'inscription : 17/01/2009

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

le Mer 28 Mar 2012, 13:46
Ben oui, les promesses n'engagent que ceux qui y croient...

Pour le moment on fait des "expériences" mais vous verrez que quand le gaz aura augmenté de 40%, qu'on parlera d'en faire baisser le prix tout en filant des compensations aux communes concernées, le nombre d'opposants diminuera.

Rappelez vous la petite provoc que j'avais lancée... La réaction initiale était bien "pas chez moi".

On est passé (et c'était bien) à "gaz de schiste, ni ici ni ailleurs" mais le temps fait son oeuvre...

Mode désabusé OFF
Contenu sponsorisé

Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore... - Page 1 Empty Re: Gaz de schiste en Seine et Marne – silence on fore...

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum