Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Meldois
Meldois
Masculin Nombre de messages : 2862
Age : 37
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 16/09/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.meauxleforum.com

Bouclage de la Rocade et devenir de la ZI de Meaux

le Jeu 17 Mar 2011, 13:41
Reprise d'un article du Parisien daté du 9 Mars 2011

Le bouclage de la rocade attendu
Par Valentine Rousseau (Publié le 09.03.2011)

Que ce soit du côté de Chauconin-Neufmontiers ou en direction de Trilport, les entrées de Meaux bouchonnent sur la N 3 matin et soir. Les habitants du canton, les 3000 salariés de la zone industrielle et ceux de la zone artisanale attendent le bouclage du contournement de Meaux. « Il est vrai que ces embouteillages sont un frein à l’installation des entreprises.

Quand l’accès n’est ni direct ni aisé, elles y regardent à deux fois avant de venir », souligne Jean-Louis Lambert, président de l’association Cezam (Chefs d’entreprises des zones d’activités de Meaux). Plus de 30000 véhicules empruntent chaque jour l’avenue Franklin-Roosevelt (ex-N 3). Mohand, riverain depuis huit ans, peste contre les embouteillages : « Entre 17h30 et 19 heures, il me faut quarante-cinq minutes pour sortir de chez moi en voiture. » Sadek est opérateur sur machine dans la zone industrielle (ZI). « C’est la galère pour venir travailler le matin, il faut parfois trois quarts d’heure pour faire 1 km. » Les riverains de cette route située dans le quartier du Val-Fleuri espèrent la disparition des poids lourds avec la déviation de Trilport. Ce tronçon de 6 km de l’entrée est de Trilport au rond-point de la route de Varreddes, près du futur musée de la Grande Guerre, verra le jour quand l’Assemblée nationale aura entériné le schéma directeur de la région Ile-de-France. Le conseil général finance des études depuis cinq ans mais les travaux ne sont pas près de démarrer. Et le financement des 50 M€ nécessaires est loin d’être bouclé.

Maria, 51 ans, habite route de Poincy et a dû poser comme ses voisins un portail automatique pour éviter « d’aggraver les bouchons et arrêter de se faire klaxonner ». « A partir de 17 heures, on ne sort plus. Je vais plus vite à pied pour acheter du pain. » Véronique, assistante commerciale à l’usine Frisquet, dans la ZI, attend aussi ce contournement. « J’habite dans l’Aisne et le soir, depuis la vague de froid qui a créé de gros trous sur les routes, je rentre par Trilport. En plein dans les bouchons. » Cette déviation aidera sans conteste à redynamiser la zone où les carcasses vides d’entreprises se multiplient.

.......................................................
QUI NE DIT MEAUX CONSENT...
http://www.meauxleforum.fr
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum